jeudi 28 mars 2013

Trail Ventoux Ergisport 2013 : une belle montée en régime!

Hello chers lecteurs!!!
J'ai un grand plaisir à vous écrire ce post car ce ne sont que des bonnes nouvelles. Tel Père Castor, je vais vous narrer mes aventures.
Le retour de blessure, et la phase de réentrainement sont des phases délicates à aborder car il faut "monter en pression" progressivement. Imaginez-vous une fusée qui va dans l'espace (c'est juste pour l'image! ... je me considère pas comme une fusée!). A chaque palier, elle se libère d'un étage pour s'alléger et arriver à son but.
Pour nous sportifs, c'est pareil. J'ai donc effectué un retour progressif pour arriver à mon but : la mise en orbite!
Mon excursion au Maroc représente le décollage. Celui-ci s'est plutôt bien passé... donc j'ai pu poursuivre ma montée dans l'atmosphère.
Le 2e étage de la fusée :
Dans ma prépa de début d'année post opératoire et tout et tout... j'ai décidé d'aller faire une course rapide renomée dans le piémont Pyrénéens : LA FLAMME OCCITANE : 15.7km et 250m D+ (en 4 côtes de 500 à 1000m) sur route et chemin.

La neuvième édition de la Flamme occitane, conçue en partenariat avec le festival occitan Eth Ostau Comenges.
La lutte a été extrêmement serrée, et j'ai eu beaucoup de difficultés à me débarrasser du stadiste saint-gaudinois Julien Courbet.
Je suis partis vite avec les coureurs du 7km pour faire le trou (le 1er km je l'ai couru en 2'50... ça va très vite!!), puis j'ai stabilisé mon avance.
Avec mon pote Nico Bouvier-Gaz, un futur grand du trail!
Dans la première montée je vois un coureur pas très loin de moi. Je ralentis pour courir avec lui et mieux pouvoir le contrôler.
Et là ce fut une belle bagarre, du "à toi à moi!", à  chaque côte se mettant des "attaques" pour faire "péter" l'autre... au moral! Nous courions sur les parties planes à 17.5 km/h et dans les montées à 13... Donc la marge d'accelération était infime...

 
Dernière montée je lance un gros rythme pour le faire lacher. Mais il resiste.
Donc ne sachant pas trop comment ça allait se finir, je décide dans le dernier km de la course de me mettre dans ma bulle et de jouer au "pistard"... J'accélère à 19km/h pour faire le km comme sur les entrainements sur piste en semaine et 300m plus loin il lache "ENFIN"! Du coup, je garde mon allure pour enfoncer le clou... et je gagne à l'arrachée en moins de 55 min cette course (cetres coute, mais rudement diffcile vu l'allure!)

Une victoire qui fait beaucoup de bien en ce début de saison, après ma blessure et mon opération du genou à noël... Et surtout à une semaine des choses sérieuses : le trail du Ventoux!
PS : pour la ptite histoire, mon copain Nico (Bouvier-Gaz) avec qui nous sommes partis pour MOntréjeau, remporte le 7km !
...et Floflo fait son 1er podium!!! 3e sénior... je peux vous dire que dans la voiture du retour, celle-ci pleine de trophées, c'était la fête!


3e étage de la fusée: la mise en Orbite
Le Trail du ventoux 2013 : avec certainement l'un des plus beaux et des plus relevés plateaux de coureurs de l'année.
Avec mon pote Maxime Durand (Team Inov8) qui fera 4e!!
Pas moins d'une trentaine de têtes d'affiche  sont là pour se "tirer la bourre" sur les pentes du Mont Chauve, dont 4 membres de l'équipe de France de Trail, le champion du Monde sortant, et un paquet de coureurs de Team pro... Bref, du lourd...
Le départ à la manière d'un cross
A cause d'une météo capricieuse et dantesque, nous n'avons pas vu le sommet car trop enneigé. Donc les organisateurs ont concocté un parcours de repli bien plus éprouvant que le parcours initial (aux dires des participants ayant fait le vrai circuit) avec 44km et 2300m D+ malgré tout!
Sur ce nouveau parcours, au lieu de monter puis de redescendre, nous courrons sur des "montagnes russes"  avec une succession de montées - descentes techniques et trés raides. Donc parcours... USANT!
5, 4, 3, 2, 1.... A bloc!!! Les 1200 fous sont lachés depuis Bédoin au pied du Ventoux. Il y a deux parcours (24 et 44km) et tout le monde part en même temps. Donc la vitesse est élevée dans les premiers km.
Je me place en 15e position. Le peleton s'étire sur les premières pentes boueuses et raides des contreforts du Ventoux. Le public est de la partie et ça fait chaud au coeur. Je commence à me mettre à mon ryhtme et continue mon chemin de croix pour retrouver mon meilleur niveau.






En arrivant eu point culminant de la course (vers le 15-16e km) à 1500m tout de même, il commence à neiger et je suis en 12e position à à peine 9 minutes du premier.
Ravis de cette place parmis les meilleurs, je me lance dans la descente technique.
A mi-course, nous abordons la portion de "montagne russes" de 10 km assez dure. Mais, manque de bol, je commence à payer mes efforts du matin... Quelques coureurs me doublent. Je n'arrive pas vraiment à m'accrocher. Mais je serre les dents et mange pour retrouver la forme. Je sais que ça va revenir... Mais là, c'est vraiment dur!
Au 28ekm, c'est le ravitaillement. Flo me donne un nouveau bidon et je prends une bonne minute pour me restaurer et lever le pied. Je repars. Je dois être en 20-22eposition... tant pis... de doute façon la course est jouée. Il reste une quinzaine de km et ce n'est pas plat! Il faut rentrer.

La forme revient et je recommence à prendre du plaisir. La vitesse revient aussi. Je rattrape un coureur.
A 10 km de l'arrivée, on croise la parcours du 24km. J'hésite et prends le mauvais chemin. Je prends le circuit du 24 en sens inverse... La loose! Je croise deux coureurs qui me disent de vite faire demi tour.
DEMI- TOUR!
Pendant ce temps, je me fais passer par un coureur.
Dernière descente, et je file vers l'arrivée. Sacha DEVILLAZ du team Salomon me reprend. On decide de terminer ensemble main dans la main.




Sacha se vautre juste derrière ... tout en grâce...


Voilà une belle expérience et une course très relevée. Je suis satisfait de mon niveau que je pensais bien plus médiocre après mes 5 mois d'arrêt et mon  Noël à l'hôpital. Le genou bionique n'a pas bronché. La forme revient plus vite que prévue... C'est parfait!
Je termine le Ventoux en 4h28 en 22e position (oui 21e ex aequo quoi). Le premier, Patrick Bringer (Team Sigvaris-Under Armor) plie la course en 3h55... Donc je suis pas si à la ramasse que ça quand on remet es choses dans leur contexte! :)
A l'arrivée avec Sacha
La vidéo officielle de la course : On me voit à 3'35 avec ma foulée de cabris!

Le lien vers le classement de la course... bravo à tous les coureurs... des premiers aux derniers! http://trailduventoux.fr/images/resultats/ventoux-46km-2013.pdf

PS : Sur ce trail j'ai testé le nouveau proto de chaussures LAFUMA v310, à 300g... et j'ai adoré! Elles sont fines, légères, confortables, dynamiques, belles. Elles accrochent comme il faut... Bref, du pur bonheur!
Photo en exclusivité mondiale!
Voilà, maintenant que je suis en orbite, je vais pouvoir remplir des missions diverses... aller sur la Lune, sur Mars, et qui sait, peut-être trouver une nouvelle planète!
L'année 2013 commence bien!! :)

Avant de vous quitter, je vous donne RDV pour deux évènements du TEST TOUR LAFUMA 2013 :

- Samedi 30 mars à Larnage dans la Drôme pour la reco officielle du Trail le "DUO DE L'HERMITAGE". Rdv à 9h pour une matinée plaisir, test des nouveaux produits LAFUMA 2013 ainsi qu'une dégustation de Flopett's!!

-Samedi 06 avril à La Rochelle en Charente-Maritime pour une aprè'm de test des nouveaux produits LAFUMA  (à partir de 14h30), échange sur le trail et course à pied (une sortie d'1h environ) au magasin SOBHI SPORT (2  rue Dompierre)


VENEZ NOMBREUX!!!!!!

2 commentaires:

  1. joli récit et bravo pour ta course
    vive le monde lunaire!!!!
    sophie

    RépondreSupprimer
  2. Ça fait plaisir! Félicitations!
    Renauld

    RépondreSupprimer